Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  Pat  Nom  
 Age  23  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  WH Visa  Durée du séjour  1 an
 Date de départ  15/10/2007  
 Description : 1 an pour changer d'air et découvrir le monde la tête en bas !

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de Pat ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation : Australie
 Date du message : 14/05/2008
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 Perth - Pat à la ferme

Vendredi 9 Mai 2008 :

 

Le but de la journée est de trouver un travail dans une ferme, on se lève donc aux aurores et on suit les français du camping de Harvey pour voir s’il y a du travail dans leur ferme.

La réponse n’est pas positive mais on se fait indiquer plusieurs autres fermes dans les environs qui chercheraient éventuellement du monde.

 

Bref on se met en route on au bout de 3 ou 4 fermes, on trouve enfin du travail, et on commence l’après midi ! Pour l’instant on sait qu’on travaille dans les oignons mais on ne sait pas encore ce que l’on fera exactement.

 

Ca a été quand même très facile de trouver du travail, surtout par rapport à la ville… mais c’est l’avantage (unique ?) du travail à la ferme. En fait, même quand une ferme n’avait pas pu nous donner du travail, on voyait bien qu’ils étaient embêtés et cherchaient à nous caser quelques part, au final ou nous prenait notre numéro de tel et on nous laissait entendre qu’il y aurait probablement du travail le lundi suivant.

Même à la ferme dans laquelle on a été pris, la première réponse avait été « il y aura du travail pour lundi en 15 » mais voyant qu’on n’était pas trop chaud pour attendre (et pour cause on est là que 5 jours), le fermier a pu nous caser l’aprem.

 

On commence donc le travail et on se rend vite compte que c’est très difficile, physiquement et mentalement. Le taf consiste à remplir des sacs d’oignons de 20kg avec une machine, puis de les placer correctement sur des palettes. C’est un job très similaire à celui que j’avais à Brisbane dans la chambre froide. Le problème n’est pas vraiment la fatigue physique (le soir on est exténué mais au bout d’une semaine, je sais qu’on s’y habitue). Non le problème est que cette tâches toute bête qu’on répète 500 ou 1000 fois dans la journée te gèle le cerveau ; j’ai vraiment l’impression de m’abrutir à ne pas avoir besoin de penser pour agir et c’est assez déconcertant.

 

Samedi 10 Mai 2008 :

 

Le fermier (Michael Patane) nous propose un travail de 2h en milieu de journée, bon ca nous coupe la journée et on avait prévu d’aller à Perth mais on se dit que 2h c’est vite fait et que de toute façon on ne peut pas vraiment refuser si on veut du travail pour Lundi…

 

Bref on y va sous une pluie battante et on est chargé du pire travail du monde pendant plus de 4 heures : pelleter les déchets de carottes. C’est une espèce de bouilli dégueu et puante dans laquelle on patauge pendant tout ce temps, alors qu’on est déjà épuisé par les pelletées au bout de la première heure…

 

Bon on fini par s’en sortir et on file prendre une bonne douche dans le camping avant de se mettre en route pour Perth pour aller boire un verre avec les autres français (entre travailleurs :P).

 

Découverte de Perth la nuit : c’est assez animé (mais on est samedi soir) et la ville ressemble plus à Brisbane avec ses grands buildings et sa rivière. Après avoir mangé des sushis et bu un verre à Northbridge (le quartier des restos/bars) on va vite se coucher parce qu’on est complètement lessivés.

 

Dimanche 11 Mai 2008 :

 

Balades en ville, Internet à la State Library (connexion trop nulle, vive Brisbane pour ça), déjeuné traditionnel au Hungry Jack (Burger King) et on retrouve les autres français pour aller au port de Fremantle à l’embouchure de la rivière de Perth.

 

On les retrouve devant un parking du centre ville et au se met en route, sauf que je ne démarre plus… j’ai plus du tout de ju donc je me dis que ce doit être la batterie (mais je l’avais changé à Adelaide donc c’est pas très net). Bref on veut brancher la batterie du 4x4 des autres à la mienne mais personne n’a de pinces crocos, on arrête des voitures pour leur demander (surtout des gros 4x4) mais personne n’en a… on demande au gars du parking qui n’en a pas et qui nous apprend qu’il n’y a pas de garage/loueur de voiture/stations services dans le coin… super. Je serais tombé en panne au milieu du désert ça aurait été plus facile je suis sur.

 

Bon finalement on apprend qu’il y a un garage à 30min de marche et on s’y rend avec Eric pendant que les autres arrêtes des voitures pour des pinces crocos. Au final on reçoit un coup de fil quand on est presque arrivé au garage pour nous dire que les autres français ont réessayé et que ça marche…

Je ne suis soulagé qu’à moitié parce que je n’ai pas trouvé la cause du problème et que ca pourrait se reproduire encore. D’ailleurs le temps d’arriver à la voiture et ca ne marche déjà plus ! Amélie soupçonne l’alarme (que je pensais débranchée) et me dit qu’elle avait juste touchée la cosse + de la batterie avec un tourne-visse. La j’ai le déclique, en fait c’est juste un faux contacte sur la visse, ca ne touche pas très bien le contacte de la batterie et avec tout le dépôt accumulé au final j’ai fini par perdre définitivement le contact sur la cosse +. Bref après un petit nettoyage et revissage ca remarche à merveille ! Youpi !

 

Sinon Fremantle est superbe au couché du soleil (on aura gagné ça ^^). Je vous laisse voir les photos (bientôt en ligne !).

 

Lundi et Mardi 12 et 13 :

 

On s’installe dans la routine du travail à la ferme, du couché à 21h00 assommé par la fatigue et du levé à 6h00 pour aller bosser.

 

En règle générale on est quand même loin d’être des travailleurs modèles. Je fais tout ce qu’on me demande et je le fais bien, mais quand on me dit « faster, faster please » je dis ok et c’est tout quoi, je suis pas payé assez pour me tuer à la tâche, c’est déjà assez dur comme ça pour le peu de compensation que j’en retire.

Seuls les coréens (assez nombreux) ne sont clairement pas de cet avis apparemment et font pare d’une motivation et d’un zèle à toute épreuve, à titre d’exemple j’ai travaillé avec l’un d’eux à l’emballage des oignons et il amortissait la chute des sacs de 20kg avec ses pieds en tongues (20 à 30cm… même moi je le faisais pas avec mes chaussures de sécurités lol). Les coréens font tout ce que tu fais 10 fois plus vite et arrive à faire plusieurs jobs en même temps, c’est un peu rageant parce qu’on passe pour des mauvais alors qu’on se tue à la tâche, mais en même temps on s’en fiche un peu^^.

Ca fait quand même réfléchir sur la délocalisation, on comprend mieux pourquoi les sociétés occidentales préfèrent produire dans des pays ou on travaille de cette façon, surtout si ça coute beaucoup moins !

 

Bon au final je décide d’arrêter le mardi soir au lieu du mercredi parce que j’ai besoin de temps pour écrire ce carnet et régler d’autres trucs indispensable :). Et puis l’objectif est atteint puisque j’aurais testé le travail dans une ferme australienne !

 

La suite du voyage : Arrivée de Benjamin jeudi à Perth, départ samedi matin vers le nord, road trip tranquille jusqu’à Darwin (4600km en 10jours environ) et là je pourrai donner des nouvelles ;). Les photos arrivent bientôt !



Etapes :
Perth
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Par Per

le 18/05/2008 à 22:13:20

Super PAT, t'as dû en baver quand même !!!!

vivement les photos, et la suite de tes aventures : Pat et les crocos ?
Bisous


Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty